fbpx

C’est quoi le pentester ?

Le pentester est un véritable professionnel de la sécurité informatique. Son travail consiste à contrôler la sécurité des réseaux informatiques et des applications (mobiles, back end..). Pour effectuer de tels contrôles, le pentester effectue des tests d’intrusion. Ces tests lui permettent de repérer la présence ou non de failles de sécurité dans un système. Il définit ainsi le niveau de criticité et de vulnérabilité des systèmes de l’entreprise.

Il propose des actions et solutions techniques pour remédier aux problèmes constatés. Ces préconisations ont pour objectif de renforcer la sécurité de l’ensemble des systèmes informatiques de l’entreprise.

Le pentester infiltre un réseau ou une application informatique pour en évaluer le niveau de sécurité. Cette infiltration est réalisée de façon bienveillante. L’approche de ce professionnel de la sécurité informatique s’apparente à celle du hacker informatique. Ils utilisent effectivement les mêmes procédés et techniques. Ce qui change, c’est l’intention du pentester qui est d’œuvrer pour les besoins de l’entreprise. Il contournera alors les systèmes de défense de l’entreprise, comme les antivirus et firewall.

Culture
Une vision commune et volonté de travailler ensemble

Automatisation et déploiement fréquents

Lean
La gestion des ressources sans gaspillage

Mesure
mise en place d’indicateurs de performances

Share
Le partage du temps entre les acteurs et des responsabilités

Que fait un pentester ?

Concrètement, quelles sont les missions principales du pentester ?

Tests d’intrusion et scans de vulnérabilité : le pentester organise des tests d’intrusion. Cette méthode consiste à pénétrer dans une cible en se comportant comme un hacker informatique. La cible constitue l’un des systèmes de l’entreprise (adresse IP, application, serveur, réseau…). Le scan de vulnérabilité est une composante du test de pénétration. Par son intermédiaire, le pentester analyse la cible. Ceci lui permet d’énumérer les vulnérabilités.

Chacune des failles identifiées présente un risque qui sera évalué. En réaction, le pentester proposera des correctifs à prioriser. Avec de tels tests, le pentester peut qualifier la dangerosité d’une vulnérabilité. Il pourra alors préciser l’ordre de priorité à accorder aux corrections.

Un test d’intrusion peut être réalisé à différentes périodes de la vie d’une entreprise. Toujours dans le but de sécuriser l’infrastructure informatique ou l’application. Les entreprises peuvent donc faire appel à un pentester dès les prémisses d’un projet. Ceci permet d’anticiper d’éventuels risques de piratage informatique ou de perte de données personnelles. Autrement, un pentester effectuera des contrôles à intervalle régulier pour s’assurer de l’absence de failles informatiques. Si une cyberattaque a eu lieu, le pentester interviendra pour s’assurer que le risque n’est plus présent. Il devra alors faire en sorte que cette attaque ne se reproduise plus.

Lorsqu’il est dit externe, le test d’intrusion peut être réalisé depuis n’importe quelle connexion Internet. En revanche, lorsqu’il est qualifié d’interne, le test d’intrusion est opéré sur le réseau interne de l’entreprise.

Réalisation d’audits : les missions du pentester s’étendent parfois au-delà du test d’intrusion dans le système. En effet, dans certains cas, le pentester est chargé de la réalisation d’audits pour l’entreprise.

Ils permettent entre-autre :

Audits de code
cet audit consiste à analyser le code source d’une application. Cela permet notamment d’y relever les failles de sécurité.

Audits de configuration
est visée dans cet audit la configuration d’un système ou d’un équipement réseau. Le pentester va alors comparer ces données à des référentiels officiels.

Audits organisationnels
le pentester vérifie l’organisation mise en place par son client au niveau de la sécurité. Il garde un œil sur l’équipe mise en place pour gérer de tels incidents.

Audits d’architecture
pour ces audits, le pentester vérifie toute l'architecture d’un système d’information. Cela lui permet de cerner le niveau de risque face aux menaces.

Quelles compétences pour devenir pentester ?

Avant toute chose, le pentester devra se conformer à un code de conduite. En effet, il doit suivre un protocole strict lorsqu’il exerce. Tout d’abord, le pentester devra informer l’organisation qui l’emploie du chemin d’attaque qu’il a prévu et apporter des documents à ce sujet.

Ce professionnel de la cybersécurité doit être prêt à signer un accord de confidentialité avec ses clients. Il s’engage à traiter les informations auxquelles il accède avec une grande prudence. Par la suite, il devra immédiatement signaler à l’organisation toute entrave à la sécurité des systèmes. Enfin, il aura la charge d’effacer les traces de tests de vulnérabilité après leur réalisation. Omettre ce geste pourrait conduire à diverses exploitations malveillantes de ces failles de sécurité.


Une connaissance aiguisée des menaces liées à la cybersécurité. Mais également de la législation et de la réglementation en vigueur à ce sujet.


Exploiter de façon sécurisée des sources ouvertes.


Entreprendre un plan de veille sur un plusieurs secteurs déterminés au préalable.


Savoir détecter, analyser et qualifier les informations pertinentes.

Quelles sont les qualités requises pour devenir pentester ?

Le pentester doit donc avoir de solides connaissances informatiques : logiciel, réseau, sécurité, cryptographie, codage.. Des compétences en programmation sont nécessaires, les tests d’intrusion étant souvent réalisés de façon automatisée.

Savoir respecter la confidentialité des données traitées
En effet, le pentester accède à des informations jugées sensibles et confidentielles qui ne doivent en aucun cas être détournées. Le pentester doit avoir un comportement irréprochable pour ne commettre aucune action illégale.

Être dynamique, réactif et disponible.
. Il faut également savoir faire preuve d’une certaine rigueur.

Créative et curieuse
Il s’intéresse à chaque détail pour bien cerner le fonctionnement des choses.

Bonne expression écrite et verbale
Le pentester doit bien s’exprimer à l’écrit, autant qu’à l’oral. Savoir parler anglais est important.

Quelle formation faire pour devenir pentester ?

Pour devenir pentester, il est nécessaire d’obtenir un diplôme en informatique de niveau Bac+3 à Bac+5. Suivre une spécialisation en cybersécurité est essentiel.

Plusieurs voies permettent de devenir pentester. Il est conseillé au lycée de s’orienter vers un bac à spécialité scientifique. Il faut également suivre une option mathématiques, sciences de l’ingénieur ou sciences informatiques.

Niveau Bac+3 :

  • DUT informatique ;
  • Licence professionnelle des métiers de l’informatique.

Niveau Bac+5 :

  • Master en informatique spécialisé en cybersécurité ;
  • Diplôme d’ingénieur..

Une certification en sécurité peut parfois être demandée par l’employeur. Parmi les plus fréquentes, on retrouve l’OSCP (Offensive Security Certified Professional).

Détails de la formation

Quel salaire pour un pentester ?

Le salaire d’un pentester n’est pas fixe. Il varie en fonction de son expérience, de son lieu d’exercice et de son employeur.

Évolution des salaires
PROFIL
Salaire mensuel brut Salaire annuel brut
Pentester junior 3K€ en moyenne 36K€ en moyenne
Pentester intermédiaire 5K€ en moyenne 60K€ en moyenne
Pentester senior 9,2K€ en moyenne 55k€ en moyenne

Quelles évolutions de carrière pour pentester ?

recrutent de plus en plus de pentester. De forts débouchés sont donc envisageables dans le contexte actuel.

 

Après plusieurs années d’exercice en tant que pentester, une évolution de carrière sera possible. En effet, le pentester aura la possibilité de poursuivre une spécialisation en hacking éthique. Le pentester est souvent confondu avec le hacker éthique. Les deux postes comportent, en effet, de nombreuses similitudes. Pourtant, ils emportent des significations distinctes. Le pentester se concentrera sur les processus permettant de repérer les failles de sécurité d’un système. Le hacker éthique, quant à lui, ira plus loin dans sa démarche. Il cherchera constamment à améliorer la sécurité globale du système.

 

Le pentester peut également s’orienter vers un poste de responsable d’intrusion ou encore choisir de fonder son cabinet de conseil en sécurité informatique.

 

Une autre option réside dans la possibilité pour lui de se spécialiser sur un système en particulier.

Dans quels secteurs travailler en tant que pentester ?

Les pentesters peuvent exercer au sein de l’administration ou encore de cabinets de conseils spécialisés. Le plus souvent, ils travaillent auprès d’entreprises, qu’il s’agisse de start-ups ou de grands groupes. Cela peut être dans l’industrie, dans le secteur public..

 

Les principaux secteurs d’activité qui emploient des pentesters sont :

  • Informatique ;
  • Numérique ;
  • Bancaire ;
  • Santé ;
  • Télécommunications ;
  • Défense…

IPSSI n’attend plus que vous !

Prenez contact tout au long de l’année pour échanger avec l’un de nos coachs et parler de votre avenir ! 🤝

Je prends contact